Acceuil
Bookmarker
Contactez-nous
S'abonner au Bijbo Mag
Bijbo sur Twitter

Amitié
Astrologie
Cheveux
Nos amis les chats
Poésie
Voyages - Vacances



Bijbo.com » Amitié » Vaincre ta timidité » Méthode du fractionnement

  Amitié - Vaincre ta timidité + de sujets  
Méthode du fractionnement

Prend une feuille de papier que tu divise en deux. Écrit dans la colonne de gauche, l'une en dessous de l'autre, toutes les attitudes qui, à ton point de vue, te font apparaître aux yeux des autres comme un personne timide. Puis, dans la colonne de droite tu écris toutes les points que tu devrais faire pour résoudre chacun des points que tu as écris dans la colonne de gauche.

Sache qu'un problème n'est jamais un tout homogène, n'importe quel problème est décomposable en éléments simples. Seule ta perception donne au problème l'apparence d'une «montagne». En relisant la liste que tu auras faites, tu te rendras compte qu'un problème est bien composé d'un ensemble d'éléments. Pour vaincre ta timidité, il ne faut jamais chercher à vaincre un problème globalement, mais plutôt chercher à résoudre individuellement chacun des aspects qui le composent.

Conseil : Il est plus facile de solutionner chacun des aspects qui composent un problème que de trouver une solution globale. Pour changer le monde il faut commencer par se changer soi-même.

Chaque aspect qui trouve sa solution réduit d'autant les effets de ta timidité et t'encouragera à poursuivre sur la voie de la réussite.

Conseil : Fractionner un problème permet d'en réduire la force.

Pour vaincre ta timidité il va falloir maintenant trouver des solutions à chacun des points de ta liste. Commence par le premier élément dans la colonne de DROITE. TU NE DOIS JAMAIS passer à un autre point sans t'être assuré d'avoir résolu le point précédent. Si tu ne trouve pas de solution à un aspect, fait une nouvelle liste en décomposant cet aspect irrésolu. Plus le fractionnement est élevé, plus la solution est facile à trouver. AUCUN PROBLÈME ne résiste à cette méthode.

Suppose par exemple que tu as écrit : «je n'arrive pas à regarder les autres dans les yeux» si tu ne vois pas de solution à ce problème, il te suffit de fractionner cette phrase en deux parties tu obtiendras alors deux morceaux de phrase:

«Je n'arrive pas à regarder...»
À moins d’avoir un problème au yeux, il est évident que le problème de ce situe pas dans cette partie de la phrase.

«...les autres dans les yeux»
Ici, tu as deux pistes utilisables «les autres» et «les yeux».
L'origine du problème se situe dans cette partie de phrase. Elle démontre généralement ta crainte que ton interlocuteur puisse mettre à jour ta personnalité ou découvrir dans tes yeux ta nature intime ou ce que tu pense. En fait, tu prêtes à cette personne des capacités ou des pouvoirs qu'elle n'a pas! Si pour toi, regarder dans les yeux d'une personne est difficile, utilise le truc suivant: ne regarde pas dans les yeux de cette personne mais à la racine de son nez (espace situé entre ses deux yeux). Tu éviteras son regard et cette personne sera convaincu que tu la regarde dans les yeux.
Évite dans tous les cas, de faire des suppositions sur les capacités d'une personne ou sur ton incapacité à faire ce qu'elle fait.



Twitter Facebook Bookmarkez l'article Suivez nous sur } Twitter


Copyright © 2018 www.bijbo.com
Conception et production www.bijbo.com
Privacy policy