Acceuil
Bookmarker
Contactez-nous
S'abonner au Bijbo Mag
Bijbo sur Twitter

Amitié
Astrologie
Cheveux
Nos amis les chats
Poésie
Voyages - Vacances



Bijbo.com » Poésie » Poèmes triste

Prends moi loin de toi

Par Evasion, 43 ans, Marrakech, Maroc.

Désancre ton amour de mon cœur
Desserre tes fils autour de ma vie
Emporte-moi loin de toi...

Libère-moi de tes peines
Laisse-moi redevenir femme
Prends-moi loin de toi...

Enlève tes barricades
Souffle ma flamme
Je veux vivre sans toi...

Tu me brûles, tu me consumes
Je me meurs en braises
Sauve-moi de toi... Lire la suite


  Poèmes triste + de sujets  
Prends moi loin de toi
Par Evasion, 43 ans, Marrakech, Maroc. Désancre ton amour de mon cœur Desserre tes fils autour de ma vie Emporte-moi loin de toi... Libère-moi de tes peines Laisse-moi redevenir femme Prends-moi loin de toi... Enlève tes barricades Souffle ma flamme Je veux vivre sans toi... Tu me brûles, tu me consumes Je me meurs en braises Sauve-moi de toi...
Lire
 
Seule dans le froid
Par Felicita, 32 ans, Grenoble, France. Seule, dans le froid, J’ai marché sans me retourner, Mon col, j’ai remonté, Enfin… Peut-être… Je crois … Seule, dans le froid, Ma vie j’ai vu défiler, Toutes les images de mon passé, Enfin… Peut-être… Je crois … Seule, dans le froid, Ma chair lentement se glace, Mon esprit au loin s’efface, Enfin… Peut-être… Je crois …
Lire
 
Des questions sans réponse
Par Dahrabou, 16 ans, Beni Mellal, Maroc. J’ai cru que je pouvais facilement oublier Mes blessures internes et ma saveur amère, Sans que la solitude qu’on peut me causer Prenne partie de mes sentiments sincères. J’ai cru que le passé était facile à effacer, Que la joie séduirait ma tristesse et Laisserait tout mon amour subit affronter Les erreurs qu’on peut faire à trop s’aimer...
Lire
 
Amère solitude de l’oubli
Par Etouke, 41 ans, Douala, Cameroun. Dans l'amère solitude de l'oubli Où nous a plongé ton absence. La vie par cet élan d'errance, Nous offre aux ombres de la nuit. Exhumant du commun passé Le fil des souvenirs indélébiles; Où s'incruste la parole volubile. Pour un retour au meilleur effacé. Hier, heureux parmi d'autres, L'amour exhalait d'éternité; Une face pleine de fraternité...
Lire
 
Tristes adieux
Par Delcau, 57 ans, Beauvais, France. Tu t'éloignes, Les lumières s'éteignent. L'amour un mal qui ne se soigne Il est piquant comme la bogue d'une châtaigne. Triste adieux, Tu pars sans te retourner, Je suis là, à m'en prendre au bon dieu, Toi sans sentiment, au coin de la rue tu as tourné. Tu as choisi, L'habitude, plutôt que l'aventure, Le manque d'amour, plutôt que la folie...
Lire
 




Copyright © 2019 www.bijbo.com
Conception et production www.bijbo.com
Privacy policy